Management de la qualité (ISO 9001)

La gestion de la qualité est un domaine central pour toutes les entreprises. Il est donc souvent utile d'imaginer une structure à cette activité qui concerne en fait l'ensemble des services. Un système de management de la qualité (SMQ), d’après ISO 9001 par exemple, est un réel système de gestion et de contrôle. Par conséquent, la décision d’introduire un tel système fait partie des décisions stratégiques d’une entreprise.

Cette notion de management qualité est clairement définie dans la version actuelle de la norme ISO 9001. Les principes sont les suivants:

  • Garantir l'assurance de qualité du produit
  • Accroître la satisfaction des clients et de son personnel
  • Donner confiance aux banques et à toutes les relations d’affaires
  • Amélioration continue

Sécurité (OHSAS 18001)

Entrée en vigueur le 1er janvier 1996 et mise à jour au 1er février 2007, la directive de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST) concrétise l'obligation qui incombe aux employeurs de mettre en œuvre une politique de prévention des risques professionnels, en faisant notamment appel à des Médecins du travail et autres Spécialistes de la Sécurité au Travail (MSST). L'objectif est de diminuer le nombre d'accidents et d'atteintes à la santé qui occasionnent des souffrances inadmissibles et des coûts très importants pour l'économie.

Le schéma ci-dessous présente de manière synthétique les quatre catégories d'entreprises et leurs devoirs respectifs:

  1. Les entreprises « sans dangers particuliers » de moins de 50 employés doivent mettre en pratique les exigences générales de la loi, à savoir identifier les dangers liés à leur activité, prendre des mesures de prévention appropriées et documenter leur démarche.
  2. Les entreprises « sans dangers particuliers » de 50 employés et plus doivent par ailleurs formaliser par écrit l'organisation qu'elles auront mise en place dans un « concept de santé et sécurité ».
  3. Les entreprises avec « dangers particuliers » de moins de 10 employés doivent s'appuyer sur les compétences de spécialistes de la sécurité au travail. Elles peuvent le faire par exemple par le biais de documentations établies à leur intention par des spécialistes de leur branche. Dans les cas complexes, il est cependant nécessaire de faire intervenir directement un spécialiste pour organiser efficacement la prévention des risques.
  4. Les entreprises avec « dangers particuliers » de 10 employés et plus doivent en plus formaliser par écrit leur organisation dans un « concept de santé et de sécurité ».

Il est nécessaire d'adopter une approche globale qui intègre non seulement les questions de sécurité, mais aussi les aspects relevant de la médecine et de l'hygiène du travail, de l'ergonomie, de la psychologie du travail, de la durée du travail et du repos.

Environnement (ISO 14001)

Le système de management environnemental est un outil de gestion de l’entreprise et de la collectivité qui lui permet de s’organiser de manière à réduire et maîtriser ses impacts sur l’environnement. C'est une approche directe pour mettre en place la norme ISO 14001.

Elle présente plusieurs avantages. Le premier est une meilleure maîtrise des questions environnementales. Elle donne un outil de gestion pour intégrer ces questions dans le management global de l'entreprise au même titre que la qualité, la sécurité. Elle oblige à structurer le fonctionnement vis-à-vis de la réglementation, donne une meilleure maîtrise financière de cette problématique. Le fait de suivre une démarche ISO 14001 permet à l'entreprise d'être mieux perçue par les organismes ou par les clients.

L’approche d'un système environnement ou la norme ISO 14001 présentent plusieurs avantages:

  • maîtrise des questions environnementales
  • outil de gestion
  • maîtrise financière de la gestion des consommations
  • possibilité de définir des axes d'économie d'énergie
  • respect des bases légales
  • communiquer de manière transparente vis-à-vis du personnel, des riverains, des clients, des assureurs, etc.